Gérer les émotions

Nos émotions sont des guides précieuxque nous aurions tort d’ignorer. Elles sont un signal. De mon point de vue, il est possible et préférable de « vivre » une émotion car elle a toujours un message.

Vous permettez-vous la joie ? La tristesse ? La colère ? Vous permettez-vous de les exprimer ? Il est souvent mal vu dans nos sociétés d’exprimer trop fortement ses émotions. Même positives. Il est de bon ton de rester sobres. Pourtant, derrière une émotion il peut y avoir une souffrance, une blessure bien réelle. En les refoulant, nous espérons ne pas souffrir – ou ne pas gêner. Et que se passe t-il alors ? Notre corps somatise et nous tombons malades. Ou bien nous faisons un burn-out, ou bien encore une dépression. Le message était là, mais le messager est resté ignoré. Les émotions, « positives » ou « négatives » sont des messagères. Prenez le temps de les écouter et elles vous donneront de précieuses indications.

 

« Je ne suis pas mes émotions »

 

Comment faire pour les exprimer de façon constructive ? Car la colère, exprimée, peut vous faire autant de tort qu’à la personne en face de vous. Exprimer la colère ne veut pas dire se mettre en colère. Il s’agit donc d’apprendre à gérer les émotions.

 

Posez-vous la question : comment est-ce que je me sens aujourd’hui ?

C’est le premier pas vers le message que l’émotion vous apporte. Ensuite, posez-vous,observez, et laissez-la vous parler : elle vous indiquera un blocage, une résistance. Entrainez-vous à l’écouter car au départ, le message paraîtra confus.  Parler de ses émotions peut être une étape importante. A une personne de confiance et prête à vous écouter, dites comment vous vous sentez. Je vous conseille toutefois de n’en parler qu’à un nombre de personnes limité. Une troisième étape consiste à en faire quelque chose. De la musique si vous êtes musicien, un écrit si vous aimez écrire, de la danse si vous aimez danser, un dessin si vous aimez dessiner. La créativité est une excellente thérapie et un excellent moyen de transmuter un blocage en un flux, un mouvement fluide.

 

Enfin, ne retenez pas vos émotions. Laissez-les vous traverser, acceptez, remerciezpour le message puis de manière consciente, revenez à une pensée qui vous apporte du bien-être. Revenez au moment présent. Comme la sensation de l’eau sur votre peau sous la douche, ce petit rayon de soleil qui vient réchauffer la pièce, l’oiseau qui chante sur le rebord de la fenêtre…

 

Si vous êtes, comme moi – et 20% de la population – un « hypersensible », il est primordial d’apprivoiser ses émotionset de savoir s’en détacher. Je suis moi-même passée par beaucoup de phases et d’interrogations, de recherches afin d’arriver à une gestion plus sereine de toutes ces émotions qui nous traverse.

 

Un excellent outil pour la gestion des émotions, simple, accessible à tous et efficace, est la méditation ! Il existe sur internet des centaines de méditations, vous trouverez aisément celles qui vous conviennent.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *